Des Peuls pris pour cibles par les forces de sécurité maliennes

mali-arrestationsL’association malienne «Kawral Poulakou» a dénoncé la mort d’une quinzaine de Peuls abattus par des tirs des forces de sécurité maliennes qui les ont pris pour des jihadistes, précisant que ces Peuls sont aussi victimes des balles des miliciens armés qui se baladent dans les villages.

L’association qui alerte l’opinion internationale affirme que la communauté peule n’est pas tout à fait à l’abri des assauts des forces de sécurité et d’autres écuries qui circulent dans la contrée. De nombreux peuls tombent injustement sous les balles de l’armée et des milices armées, qui les prennent pour des ennemis. L’association « Kawral Poulakou » appelle à l’arrêt de cet amalgame.

L’armée reconnaît avoir abattu certains civils, précisant néanmoins, que ces personnes étaient en intelligence avec les jihadistes. La proximité des communautés peules avec les jihadistes peut expliquer cette confusion. Pour les forces de sécurité, les Peuls ne sont pas loin des membres du Front de libération du Macina (FLM), en conflit permanent avec l’armée régulière du Mali.

Les Peuls ne dénoncent pas seulement ces tueries, mais également une série d’arrestations au sein de leur communauté. Des interpellations similaires avaient dégénéré en confrontations entre les populations et les militaires de la Munisma, accusés d’organiser des rapts à Kidal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *