L’Afrique du Sud au secours du Lesotho

Thomas-jacob
Au Lesotho qui vit une grave crise politique, le président Sud-africain, Jacob Zuma a effectué un bref déplacement mardi pour tenter de sauver l’accord politique passé la semaine dernière entre Thomas Thabane, Premier ministre en exercice du Lesotho et la coalition gouvernementale en vue de donner une issue pacifique à cette situation.

Cette crise, interpelle les autorités sud-africaines en priorité vu la situation géographique du pays. Le président Jacob Zuma ne s’est donc pas fait attendre alors que la situation politique commençait à se dégrader au Lesotho. Mardi, il a effectué un déplacement, afin de donner une chance de survie à l’accord de paix signé entre les différentes parties la semaine dernière.

Pendant trois heures, il a discuté sérieusement avec les différentes parties. Au sortir de cette réunion Jacob Zuma a laissé voir sa satisfaction en déclarant : »Nous avons eu une bonne discussion, très franche ».
De son côté Thomas Thabane semble se repentir aujourd’hui de sa demande d’envoi des troupes de la SADC, communauté de développement de l’Afrique australe. D’ailleurs il a lancé : « Nous sommes sur le point d’arriver à quelque chose ».

Si l’accord de paix signé la semaine dernière devait être respecté, le parlement, suspendu depuis juin dernier serait bientôt rétabli.

C’est dire que le rappel à l’ordre du chef de l’Etat sud-africain n’a pas été vain. Le roi du Lesotho, Letsie III, aura eu droit aux accolades de son homologue sud-africain ainsi que quelques membres du gouvernement et des responsables de l’opposition en relation étroite avec le général déserteur Kamoli retranché dans les montagnes avec certains officiers et soldats de l’armée du pays.  Cette réunion de Jacob Zuma avec les responsables du Lesotho constitue un chemin vers la paix, même si le recours à la force pour déloger le général et ses hommes reste inévitablement lié au sort du pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *