Gabon : L’ONU a salué la réhabilitation de l’Union nationale

artonnCette grande formation de l’opposition gabonaise est à nouveau autorisée après quatre ans de suspension par l’Etat.

Le représentant spécial en Afrique central du secrétaire général des Nations Unies, Abdoulaye Bathily a salué vendredi à Libreville la décision du gouvernement gabonais de réhabiliter l’Union nationale, le principal parti de l’opposition suspendu en 2011. Le professeur Bathily a parlé << d’une bonne nouvelle >> à l’endroit de l’opposition gabonaise qu’il a appelé à << saisir cette main tendue du gouvernement et mette à profit cette opportunité pour s’engager pleinement en politique >>.

Le chef de l’Etat gabonais Ali Bongo avait annoncé mercredi la fin de la mesure qui suspendait cette formation politique de l’opposition.
L’un de ses leaders Zacharie Mibondo a estimé vendredi que le gouvernement gabonais avait violé la constitution en suspendant cette plate-forme politique qui regroupe la majorité des dignitaires qui ont travaillé avec feu Omar Bongo Ondimba, ancien président du Gabon.

Pour Abdoulaye Bathily des Nations Unies, les membres de l’Union nationale doivent désormais s’engager à participer au débat national sur les questions de développement du pays. Le fonctionnaire des Nations Unies a par ailleurs félicité les autorités gabonaises pour avoir ouvert le jeu politique aux opposants. Le Gabon fait partie des pays qui organisent en 2016 des élections, a-t-il rappelé. << Il est nécessaire d’oeuvrer de manière concertée pour que celles-ci se déroulent sans violence >>, a soutenu Bathily.

One thought on “Gabon : L’ONU a salué la réhabilitation de l’Union nationale

  1. Pour paraphraser le Président de cette formation politique qui est l’Union Nationales <> . Dans un État de droit, la règle de droit doit avoir sa place et être respectée par tous. La réhabilitation de l’Union nation n’est tout simplement que le respect de la règle de droit. La loi est dure mais c’est la loi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *