Côte d’ivoire : Gbagbo le repenti ?

Après son arrestation il y’a quelques jours, l’ex président de la Côte d’ivoire Laurent Gbagbo est placé dans une résidence surveillée à khorogo (au Nord du pays) où il a reçu sa première visite officielle. En effet Laurent Gbagbo a reçu la visite du groupe des Elders (les Anciens) composés notamment de l’ex-secrétaire général de l’ONU Kofi Annan, l’archevêque sud-africain Desmond Tutu, et l’ancienne présidente d’Irlande et ex-haut commissaire aux droits de l’homme de l’ONU, Mary Robinson, durant laquelle il a déclaré que la relance de l’économie ivoirienne et le rétablissement de la sécurité devaient l’emporter sur les querelles politiques. « J’insiste qu’il y ait la résurrection économique et sécuritaire. Et après on devra parler de politique » ajouta t-il. Durant cet entretien qui a duré quarante cinq minutes, le groupe des Elders dont la visite en Côte d’Ivoire a pour but de promouvoir l’apaisement et la réconciliation, a estimé que l’ancien président était désormais apte à apporter sa contribution à la reconstruction de son pays. Comme le signale ici Desmond Tutu qui l’a trouvé détendu et visiblement prêt à œuvrer pour que le pays « retrouve sa situation normale ». Quant à  Kofi Annan, un peu plus tard lors d’une conférence de presse organisée à Abidjan, il avoua que Gbagbo « ne nous a pas donné l’impression qu’il contestait l’élection ou bien l’autorité du président Ouattara. Ca, je crois qu’il l’accepté ». Enfin pour le troisième membre du groupe, Mary Robinson, il est « très important » qu’il y ait à la fois « la vérité, la réconciliation et la justice ». On rappelle que l’ex président est notamment accusé d’être responsable d’exactions, de concussion et d’appels à la haine et fait objet actuellement d’une enquête judiciaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *