Crise malgache : Andry Rajoelina en Afrique du Sud

Le président sud-africain Jacob Zuma, s’est finalement entretenu avec son homologue malgache le lundi dernier , bien qu’une audience précédente ait été refusée il y a quelques semaines. C’est au lendemain de son retour d’Europe, où il s’est rendu en Turquie et en France,  que M. Andry Rajoelina s’est envolé pour l’Afrique du sud en compagnie  d’une délégation composée de certains ministres de son gouvernement. L’entretient avec le président sud-africain à été l’occasion  d’apporter des éléments d’explications sur l’évolution de la situation politique dans son pays depuis le changement de régime en 2009. Cela, lui a également permis de plaider pour la réalisation de la feuille de route et de solliciter l’appui de l’Afrique du Sud au processus électoral. Cette rencontre avec le géant de la Communauté de développement d’Afrique Australe (SADC), serait importante pour la résolution de la crise malgache ; car la position de l’Afrique du Sud pourrait influencer celle des autres pays membres du bloc économique régional. Ceci, selon la vision d’un collaborateur du président de la HAT ; un point de vue partagé par bon nombres d’observateurs sur la crise malgache.

Enfin, rappelons que le président Jacob Zuma avait suggéré  une rencontre entre les deux principaux protagonistes de cette crise à savoir, M.  Marc Ravalomanana, l’ancien président malgache et M. Andry Rajoelina. Mais le président de la HAT n’était pas favorable à ce projet car selon lui, le moment ne serait plus aux négociations. Ceci, serait la cause de l’échec de la première audience sollicitée par Andry Rajoelina.

One thought on “Crise malgache : Andry Rajoelina en Afrique du Sud

  1. A moins que Jacob Zuma ne soit arrivé au pouvoir par un coup d’état militaire après s’être autoproclamé « en charge du pays », Andry Rajoelina n’est pas l’homologue du président élu Sud Africain!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *