Le Maroc et le Nigeria relancent à Abuja leur partenariat stratégique        

nigeria-accords-marocLe Maroc et le Nigeria ont ouvert une nouvelle page dans leur partenariat stratégique et leur coopération bilatérale qui est appelée à connaître un véritable décollage dans le proche avenir dans divers domaines.

Le Roi du Maroc Mohammed VI qui effectue depuis jeudi soir, sa première visite officielle au Nigeria, a coprésidé ce vendredi à Abuja, avec le président le Président nigérian, Muhammadu Buhari, la cérémonie de signature de plusieurs accords et conventions de coopération, dont deux portant sur un partenariat stratégique pour le développement de l’industrie des engrais au Nigeria.

Il s’agit plus concrètement de la construction par l’Office Chérifien des Phosphates (OCP) d’une usine de production des engrais et de fertilisants au Nigeria.

Un accord a été conclu en ce sens, entre le groupe marocain OCP-SA et le groupe nigérian Dangote Industries Limited pour le développement d’une plate-forme de production d’engrais au Nigeria. Le PDG de l’OCP-SA, Mostafa Terrab a également signé un deuxième protocole d’accord avec le Président de l’Association des producteurs et des fournisseurs d’engrais du Nigeria, Thomas Etuh, ayant pour objectif  le développement du marché des engrais dans le pays.

Cinq autres conventions et accords bilatéraux ont été signés en présence des Chefs d’Etat des deux pays qui ont eux auparavant un entretien en tête-à-tête au palais présidentiel à Abuja.

Ces accords portent sur l’exemption des Visas pour les passeports officiels diplomatiques et de service, les services aériens, la coopération en matière de pêches maritimes, la coopération dans le domaine des énergies renouvelables et d’un mémorandum d’entente dans le domaine agricole.
Le partenariat stratégique pour le développement de l’industrie des engrais au Nigeria s’inscrit dans le cadre de vision commune des deux pays pour le développement de l’Afrique et leur ferme volonté d’accroître et de diversifier  leurs échanges économiques et commerciaux dans divers domaines.

L’ensemble de la chaîne de valeur agricole au Nigeria sera concernée par ce nouveau partenariat, partant de la mise au point de fertilisants adaptés à la nature des sols et des cultures locales, à la disponibilité des engrais sur le marché nigérian jusqu’aux mesures d’accompagnement et d’encadrement des agriculteurs locaux.
Ce partenariat vise ainsi à sécuriser l’approvisionnement du marché nigérian en engrais à des prix compétitifs, à créer de nouveaux emplois, à partager un réel savoir-faire en matière de développement de structures de blending locales, à promouvoir l’innovation et l’effort en recherche et développement, à renforcer les circuits de distribution locaux, et à approfondir les pistes d’extension des systèmes agricoles existants.
Des accords similaires ont été signés par le Maroc à Madagascar et en Ethiopie, précédentes étapes de l’actuelle tournée africaine du Roi Mohammed VI qui a fait de la coopération sud-sud avec les pays africains un des piliers des relations internationales du Royaume.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *