Le Maroc s’engage dans la construction d’une nouvelle capitale du Soudan du Sud

accords-juba-marocLe Maroc s’est engagé ce mercredi, à apporter son soutien et son assistance technique et financière au gouvernement sud-soudanais pour la construction de la nouvelle capitale Ramciel.

Ce mercredi, premier jour de la visite officielle qu’effectue le Roi Mohammed VI à Juba, les deux pays ont ouvert une nouvelle page dans leurs rapports bilatéraux par la conclusion de neuf accords de coopération dans divers domaines.

La cérémonie de signature desdits accords s’est déroulée au Palais présidentiel à Juba, sous la présidence des chefs d’Etat des deux pays, Mohammed VI et Salva Kiir Mayardit.

«Le Maroc est engagé à partager son expérience en termes d’urbanisation et de développement urbain, en vue de soutenir la construction d’une nouvelle capitale» du Soudan du Sud, a déclaré à cette occasion, le ministre marocain de l’Intérieur, Mohamed Hassad.

Le royaume a accepté de financer les études de faisabilité technique et financière de ce grand projet à hauteur de 5,1 millions de dollars, a-t-il précisé  dans son allocution devant le souverain et son hôte, ajoutant que les études préliminaires vont se concentrer sur l’urbanisation et les aspects sociaux, économiques et environnementaux du projet.

Mohamed Hassad a assuré que le Royaume apportera son assistance au gouvernement sud-soudanais durant les différentes phases de la mise en œuvre de ce projet, au niveau du plan directeur, du montage technique et financier et du plan de réalisation du projet.

Il a annoncé à ce titre, la création d’un comité de suivi du projet, qui devrait se réunir au moins deux fois par an, précisant que la gestion déléguée du projet sera confiée, du côté marocain, au groupe immobilier Al Omrane.

Ces accords s’inscrivent dans le cadre du partenariat du Maroc avec des pays du continent et reflètent l’engagement sans faille du roi Mohammed VI pour la consolidation d’une coopération Sud-Sud solidaire et agissante, devenue un sujet prioritaire de la politique étrangère du royaume, au service des intérêts des peuples africains frères.

Les neufs accords portent sur la construction de la nouvelle ville de Ramciel, la  coopération bilatérale, la promotion et la protection de l’investissement, la non-double imposition et la lutte contre l’évasion fiscale en matière d’impôt sur le revenu, les domaines de l’agriculture, de l’industrie, des mines et de la formation professionnelle ainsi qu’un mémorandum d’entente entre la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) et South Sudan Business and employers federation (SSBEF).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *