Le Bénin supprime le visa court séjour pour une trentaine de pays africains

bienvenu-beninLe Consul général du Bénin à Paris a décidé d’exempter de visa d’entrée au Bénin, une trentaine de pays africains, une exemption valable pour les séjours n’excédant pas 90 jours.

A ce jour, à l’exception des ressortissants des pays membres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), tout ressortissant étranger désireux de se rendre au Bénin, est soumis à l’obligation de demander un visa d’entrée.

La nouvelles mesure autorise désormais, les ressortissants des pays comme l’Afrique du Sud, l’Angola, le Botswana, les Comores, le Cameroun, le Tchad, la République du Congo, le Gabon, le Malawi, la Somalie et le Zimbabwe a entrer sur le territoire béninois, sans visa.

Le communiqué du consulat béninois précise par ailleurs, qu’en attendant « que la mesure soit applicable au niveau des services de police français à l’aéroport, les intéressés doivent se faire délivrer gratuitement un visa de courtoisie, soit par le Consul Général du Bénin à Paris, soit par les Consulats honoraires du Bénin en France».

La liste des pays concernés par l’exemption de visa béninois comprend :

Afrique du sud – Angola – Botswana – Comores – Cameroun – République Centrafricaine – République du Congo – République démocratique du Congo – Djibouti – Érythrée – Ethiopie – Gabon – Guinée Equatoriale  – Kenya – Lesotho – Madagascar  – Malawi – Maurice Mozambique – Namibie – Ouganda – Rwanda – Sao-Tomé et Principe  – Seychelles – Somalie – Swaziland – Tchad – Tanzanie – Zambie – Zimbabwe.

One thought on “Le Bénin supprime le visa court séjour pour une trentaine de pays africains

  1. Quelle utilité le Bénin gagne a faire cela? Çà n’a rien d’extraordinaire et de bénéfique pour notre nation. C’est a croire que ces pays pouvais avoir des difficultés à venir chez nous au paravent en demandant le visa. De plus cela est un manque à gagner pour les caisses de l’état. Recherchons plutôt a faire en sorte que avec notre passeport nous puissions nous rendre dans les pays de l’Union Européenne sans visa de court séjour. C’est ce dont nos citoyens ont besoin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *