Mohammed VI et Alassane Ouattara plaident pour une « Afrique plus solidaire et unie»

m6-ouattaraAu terme de la visite d’amitié et de travail du Roi du Maroc, Mohammed VI à Abidjan, le président ivoirien, Alassane Ouattara a loué « le rôle déterminant que le royaume va jouer (…) plus particulièrement dans la consolidation de la paix et de la sécurité dans les sous-régions de l’Afrique du Nord et de l’Ouest, ainsi que dans le reste de l’Afrique ».

Dans un communiqué conjoint publié le mercredi 15 mars, à l’issue de la visite royale qui a débuté le 24 février dernier, le président Ouattara s’est félicité une nouvelle fois, de la réadmission du Royaume au sein de l’Union Africaine (UA) et salué « l’inestimable contribution » du Royaume au développement de la Côte d’Ivoire, dont il est l’un des principaux investisseurs étrangers.

Les chefs d’Etat des deux pays, Mohammed VI et Alassane Ouattara, ajoute le document, plaident pour une « Afrique plus solidaire et unie, capable de lutter efficacement et victorieusement contre les nouvelles formes de criminalité, en l’occurrence le terrorisme, la cybercriminalité, la piraterie maritime et le trafic de drogue« .

La visite royale, rappelle le document, a été couronnée par la signature  de 14 nouveaux accords bilatéraux dans les secteurs de la construction et l’habitat social, les infrastructures, le transport, la logistique, le secteur financier, l’économie sociale et solidaire, l’artisanat, la santé, ainsi que l’économie numérique et l’industrie.

Actuellement les deux pays sont liés par pas moins de 143 accords de coopération multisectorielle, dont l’important accord portant sur le réaménagement de la baie de Cocody.

Les 14 nouveaux accords, rappelle-t-on, ont été signés au cours d’une cérémonie coprésidée le 28 février à Abidjan, par le Roi Mohammed VI le président Ouattara. Le souverain marocain a par ailleurs, lancé les travaux de construction d’un centre de formation en médecine d’urgence et d’une mosquée portant son nom à Abidjan.

Le Roi Mohammed VI s’est également rendu en compagnie du vice-président ivoirien, Daniel Kablan Duncan, dans la baie de Codody, où il s’est enquis de l’état d’avancement du projet de sauvegarde et de valorisation de la zone, un grand chantier piloté par le groupe marocain Marchica Med. D’un coût global de 450 millions de dollars, le projet d’aménagement de la baie de Cocody a été lancé officiellement en janvier 2016.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *