La centrafricaine Samba-Panza conduit la mission d’observation électorale de l’UA au Sénégal

La Mission d’observation électorale de l’Union Africaine (MOEUA) séjourne depuis cette semaine dans la capitale du Sénégal, Dakar, sous la conduite de l’ex-présidente centrafricaine, Catherine Samba Panza, pour les législatives du 30 juillet prochain, a annoncé la Commission de l’UA dans un communiqué.

Forte de 40 membres, la MOEAU est composée d’ambassadeurs accrédités auprès de l’UA, de parlementaires panafricains, de responsables d’organes de gestion des élections et d’organisations de la société civile africaine, explique la CUA.

La délégation de l’ex-président de la transition en Centrafrique observera notamment le déroulement de la campagne électorale qui prend fin ce 28 juillet 2017, les opérations de vote et de dépouillement du vote le jour du scrutin dans l’ensemble du pays.

La mission procédera à une observation et une analyse «indépendantes, objectives et impartiales de la conduite du scrutin, à la lumière des dispositions pertinentes de la Charte Africaine de la Démocratie, des Élections et de la Gouvernance, adoptée en 2007 et entrée en vigueur en 2012 », indique le texte de la CUA.

La MOEUA prévoit également des rencontres avec divers acteurs du processus électoral, notamment les autorités institutionnelles, les coalitions des partis politiques et indépendants en compétition, les organes de gestion et de supervision des élections, les représentants des médias ainsi que les organisations de la société civile sénégalaise.

La mission de l’UA interagira également avec les autres missions d’observation électorale et les missions diplomatiques présentes au Sénégal, indique-t-on, précisant que les conclusions de son travail seront rendues publiques le mardi 1er août à 15 heures au cours d’une conférence de presse à Dakar.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *