Le président Omar El-Béchir demande la protection russe contre les USA

Le président du Soudan, Omar El-Béchir qui a été reçu ce jeudi 23 novembre à Sotchi en Russie, par son homologue russe, Vladimir Poutine, a estimé que son pays avait besoin de la protection russe, contre les «actes agressifs» des Etats-Unis d’Amérique.

Une déclaration surprenante qui intervient juste quelques mois après la levée de l’embargo économique américain imposé pendant 20 ans au Soudan en maintenant ce pays sur leur liste des «Etats soutenant le terrorisme».

Pour le président El-Béchir, ce qui s’est passé dans son pays est en partie, la conséquence de la politique américaine, appelant au renforcement de la coopération militaire entre le Soudan et la Russie en vue de «rééquiper» les forces armées soudanaises.

A Moscou, Omar El-Béchir a également dénoncé une « ingérence » des USA dans les « affaires intérieures des autres pays », faisant référence à l’Iran et à la Syrie, et salué la position russe sur ces dossiers.

Le président soudanais est visé par deux mandats d’arrêt internationaux émis en 2009 et en 2010, par la Cour pénale internationale (CPI), qui le poursuit pour génocide, crimes contre l’humanité et crimes de guerre commis au Darfour, une province de l’ouest du Soudan en proie depuis 2003, à une guerre civile qui a fait 330.000 morts, selon l’ONU. Mais il continue de voyager dans certains pays sans être inquiété.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *