Un mémorandum d’entente signé entre la CEDEAO et la Tunisie

La Tunisie et la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), ont signé jeudi un mémorandum d’entente, visant la mise en place d’une feuille de route, pour la promotion de la coopération économique entre les deux parties.

Le président de la commission de la CEDEAO, Marcel de Souza était en visite de travail en début de semaine à Tunis, pour discuter avec les autorités tunisiennes, du processus d’adhésion de la Tunisie à la Communauté ouest-africaine.

Ce protocole porte sur les secteurs agricoles, commercial et de développement, et servira de tremplin pour la création d’une zone de libre-échange entre les deux parties.

Tout comme le Maroc, la Tunisie a entamé depuis un moment déjà, la procédure d’adhésion en qualité de membre à part entière de la CEDEAO. Mais le pays du Jasmin devra encore patienter et prendre part au prochain sommet de l’institution sous-régionale, en qualité d’observateur.

Au cours de ce sommet qui se tiendra dans la capitale togolaise, Lomé, les chefs d’Etats et de gouvernements oust-africains devraient se prononcer sur la demande d’adhésion du Maroc et de la Tunisie.

La ruée vers l’Ouest des pays de l’Afrique du Nord est révélatrice des atouts énormes que présente le marché de la CEDEAO. Avec une population de plus de 320 millions d’habitants, majoritairement jeunes, combinée à l’amélioration continue de la qualité de la main-d’œuvre, la zone d’intégration ouest-africaine dispose de précieuses potentialités aussi bien en matière d’investissements que sur le plan commercial.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *