Emmanuel Macron effectue sa première visite présidentielle en Algérie ce mercredi

Le président français, Emmanuel Macron est attendu ce 6 décembre en Algérie, pour son premier déplacement officiel dans ce pays, depuis son élection.

Cette visite «d’amitié et de travail» de courte durée, devrait permettre au président français, de relancer les relations «privilégiées» mais compliquées de la France avec l’Algérie, un des pays impliqués dans la lutte contre les groupes armés au Sahel.

A Alger, la capitale, le président Macron devrait rendre visite dans l’après-midi, à son homologue Abdelaziz Bouteflika, dans sa résidence médicalisée de Zéralda, dans la banlieue ouest d’Alger.

Cette visite était très attendue à Alger, depuis l’arrivée au pouvoir d’Emmanuel Macron, salué comme un «ami de l’Algérie» par Bouteflika, après sa victoire à la présidentielle française en mai dernier.

Alors qu’il était candidat à l’élection présidentielle, Emmanuel Macron avait lui-même promis à la fin d’un meeting tenu à Alger en février dernier, de revenir très vite en Algérie, s’il était élu à la présidence de son pays.

Macron arrive en Algérie avec un emploi du temps serré, qui laisse peu de place aux questions sensibles, relatives à la réconciliation entre les deux pays à la suite de l’époque coloniale. C’est pourtant sur ce point précis que le dirigeant français est le plus attendu, depuis ses propos tenus en février dernier.

En marge de son meeting algérois, le fondateur du parti «En Marche !» était devenu l’un des premiers hommes politiques français à qualifier la colonisation de «crime contre l’humanité», une déclaration qui avait été bien accueillie du côté algérien, mais qui avait suscité l’ire d’une partie de la droite et de l’extrême-droite françaises.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *