Burkina Faso : Djibril Bassole sera le candidat de son parti à la présidentielle de 2020

Djibril Bassole, ancien ministre des Affaires étrangères du Burkina Faso sous l’ex-président Blaise Compaoré, sera candidat à l’élection présidentielle de 2020,  a-t-on appris ce week-end de sa formation politique, la Nouvelle alliance du Faso (NAFA), lors de son premier congrès ordinaire et statutaire, tenu les 19 et 20 janvier derniers.

L’ancien chef de la diplomatie de l’ex-président Blaise Compaoré est placé en résidence surveillée depuis le 11 octobre 2017, pour «trahison», atteinte à la sûreté de l’Etat, complicité d’assassinat et blessures volontaires, lors du coup d’Etat raté de septembre 2015. Il a été arrêté sur la base de l’enregistrement d’une conversation téléphonique, qu’il aurait eu avec le président de l’Assemblée nationale ivoirienne, Guillaume Soro.

Dans un message lu en son nom lors du congrès de son parti, le général Bassole a invité les militants à continuer de se battre contre l’arbitraire et l’exclusion, tout en ayant toujours à l’esprit de promouvoir le dialogue politique et social avec les autres acteurs de la classe politique et de la société civile.

La NAFA, créée par M. Bassole en 2015, a profité de son premier congrès pour revisiter ses textes fondamentaux, et se donner de nouvelles orientations. Un nouveau bureau a été mis en place, suite à la démission de l’ancien président, Rasmané Ouédraogo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *