Le Maroc s’inquiète de l’escalade militaire en Syrie et de la dégradation de la situation au Moyen Orient

Le Maroc a exprimé samedi son inquiétude pour la dégradation de la situation au Moyen Orient, et particulièrement l’escalade militaire en Syrie et le recours aux armes chimiques, tout en estimant que «les options militaires, y compris les frappes aériennes – aussi justifiées ou proportionnelles soient elles – ne font que compliquer les solutions politiques».

Dans un communiqué, le ministère marocain des Affaires étrangères et de la coopération internationale, précise que le Maroc qui a toujours respecté le droit international, ne peut que «dénoncer de la manière la plus claire, le recours aux armes chimiques, notamment contre des populations civiles innocentes».

Les « expériences du passé, ajoute le ministère, nous ont enseigné que les options militaires, y compris les frappes aériennes – aussi justifiées ou proportionnelles soient-elles – ne font que compliquer les solutions politiques, aggraver les souffrances des victimes civiles et exacerber leur sentiment à l’égard de l’Occident».

Pour le Royaume du Maroc, le timing choisi pour «cette escalade en Syrie, à la veille d’échéances arabes importantes, et l’absence de consultations appropriées habituelles, risquent de susciter interrogations, incompréhensions et indignation au niveau des opinions publiques».

Le ministère marocain souligne par ailleurs, que «la gestion à deux vitesses des conflits internationaux, recourant dans certains cas aux options militaires rapides et, dans d’autres cas, à un traitement et une légalité internationale imposés, ne ferait qu’attiser les tensions internationales».

«La solution à la crise syrienne ne peut être que politique» soutient le Maroc en souhaitant que «la raison va prévaloir pour une sortie de la crise qui permette la préservation de l’unité nationale de ce pays, la dignité de ses populations et la lutte efficace contre l’intolérance, l’extrémisme et le terrorisme», conclut le communiqué.

One thought on “Le Maroc s’inquiète de l’escalade militaire en Syrie et de la dégradation de la situation au Moyen Orient

  1. Je pense la même chose.
    De plus, je m’étonne que la Syrie aie encore des armes chimiques, vu qu’il paraît qu’Obama les aurait fait détruire.
    Les photos vues à la télévision auraient en fait pu etre prises n’importe où, n’importe quand et ne constituent pas des preuves de quoi que ce soit.
    L’enquête va commencer seulement maintenant. Donc les USA, la France et les Royaumes Unis attaquent la Syrie sans être certains que ce pays soit responsable.
    De plus, si Monsieur Trump s’inquiète du sort des enfants syriens, il se désintéresse totalement du sort des enfants palestiniens ou yéménites, tués par ses alliés, Israël et l’Arabie saoudite. Il y a vraiment là une justice à deux vitesses.
    Enfin, je ne vois pas en quoi des frappes militaires vont aider le peuple syrien. Selon les USA, les 100 missiles lancés n’auraient pas fait de victimes : à quoi servent-ils alors ? A faire un feu d’artifice pour Bachard el Asad ? Je suis occidentale (belge) mais je désapprouve totalement ces frappes. Malheureusement, des dirigeants comme Trump ou autres du même style s’en foutent vraiment de ce que pensent leurs populations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *