Une délégation de l’ONU attendue en RDC

Une délégation du Conseil de sécurité de l’Organisation des Nations Unies (ONU) est attendue ce jeudi en République démocratique du Congo (RDC), où elle séjournera jusqu’au 08 octobre, pour s’assurer que les élections en cours de préparation auront lieu dans de bonnes conditions et seront surtout «libres, justes et pacifiques».

Le déplacement des représentants de la Bolivie, qui assure la présidence en exercice du Conseil en octobre, de la France et de la Guinée équatoriale, sera limité à la capitale, Kinshasa, où la délégation devrait rencontrer le président Joseph Kabila, son Premier ministre et son chef de la diplomatie, la commission électorale, ainsi que les représentants de l’opposition et de la société civile.

La délégation comprend aussi l’ambassadeur néerlandais à l’Onu, Karel Van Oosterom et l’ambassadrice américaine Nikki Haley, qui n’avait pas eu le feu vert de Kinshasa en juillet dernier, pour se rendre à nouveau dans le pays après un premier déplacement en 2017.

Les diplomates auront également des discussions via des liaisons vidéo, avec différentes des antennes des Casques bleus dans le pays.

La RDC s’achemine à grands pas vers des élections générales prévues pour le 23 décembre prochain, et dont la plus attendue et sans doute la présidentielle, à laquelle le président Joseph Kabila n’est pas candidat.

L’opposition qui compte saisir sa chance lors de ces scrutins pour réaliser l’alternance, continue de dénoncer les conditions de l’organisation du scrutin, notamment la machine à voter à laquelle la commission électorale tient, malgré les contestations qui fusent aux plans national et international.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *