Le président algérien Bouteflika désigné candidat du FLN pour un 5ème mandat consécutif

Le président algérien, Abdelaziz Bouteflika, sera candidat de son parti, le Front de Libération Nationale (FLN), pour postuler à un cinquième mandat présidentiel en 2019, a annoncé ce dimanche, le secrétaire général du cette formation au pouvoir, Djamel Ould Abbès.

Dans une allocution à l’occasion de l’investiture du nouveau chef du groupe parlementaire du parti, Ould Abbès a assuré que le président Bouteflika, âgé de 81 ans, sera «l’unique candidat du FLN» pour l’élection présidentielle d’avril prochain.

 

Cette candidature, -t-il dit, « est une revendication de tous les cadres et militants du FLN sur l’ensemble du territoire national», alors que le moribond président Bouteflika ne s’est pas encore prononcé sur le sujet.

Le président algérien traîne une santé très fragile après avoir perdu sa mobilité et sa capacité de locution et ses  apparitions en public sont de plus en plus rares, suite à un accident vasculaire cérébral (AVC) dont il a été victime en 2013 et qui l’a cloué dans son fauteuil roulant.

 

Une santé qui est depuis sujette à une polémique sur sa capacité à gouverner le pays. Mais ses partisans mettent en avant ses réalisations socio-économiques pour l’appeler à se présenter pour la cinquième fois consécutive depuis son ascension au pouvoir en 1999.

 

Le Comité central, instance dirigeante du FLN, se réunira prochainement pour «officialiser» cette candidature, selon Nadir Boulegroune, chef de cabinet de Djamel Ould Abbes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *