Affluence très faible aux premières heures du scrutin législatif au Togo

Plus de trois millions d’électeurs togolais sont appelés aux urnes ce jeudi 20 décembre, pour les élections législatives, alors que la crise politique dans le pays demeure entière.

Aux premières heures de ce vote boycotté par l’opposition radicale coalisée au sein de la C14 (coalition de 14 partis d’opposition), l’affluence était visiblement très faible dans la capitale Lomé ce jeudi. Des images circulant sur les réseaux sociaux montraient plusieurs bureaux de vote quasiment vides dans la capitale, Lomé, et dans d’autres villes du pays.

Des établissements scolaires à obédience religieuse censées accueillir des bureaux de vote ont aussi refusé d’ouvrir leurs portes, en guise de protestation contre ce scrutin dont les principales confessions religieuses du pays avaient réclamé le report.

Dans la capitale et grandes villes du pays, l’ambiance est assez tendue. Les rues sont quasiment vides. Le ministère de la Sécurité et de la Protection civile avait, dans un communiqué, ordonné la fermeture des bars et débits de boissons «de 6h à 18h» ce 20 décembre, et aussi interdit la circulation interurbaine.

Mardi dernier, les Forces armées togolaises (FAT) avaient ouvert le bal de ces législatives, que le parti au pouvoir, l’Union pour la République (UNIR), est quasiment assuré de remporter haut la main.

 

Le vote par anticipation des Forces de l’ordre et de défense a pour but de libérer ces derniers et les rendre disponibles pour assurer la sécurité du territoire et des bureaux de vote lors du scrutin général des civils ce 20 décembre, avait expliqué le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, le général Damehane Yark.

L’opposition radicale boycotte ces élections législatives qu’elle juge trop précipitées, et réclame que les réformes constitutionnelles et institutionnelles, sources de la crise politique actuelle au Togo, soient opérées avant d’aller aux urnes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *