Gabon : Ali Bongo Ondimba reprend du service à Libreville

Le président du Gabon, Ali Bongo Ondimba, a regagné son pays ce lundi en provenance de Rabat, capitale du Maroc, où il était en convalescent depuis quelques mois, selon des informations officielle de la présidence gabonaise.

Les services de la communication présidentielle à Libreville indiquent que le chef d’Etat a reçu hier en audience son Premier ministre, Julien Nkoghe Bekalé, les présidents des institutions, à savoir Marie-Madeleine Mborantsuo de la Cour constitutionnelle, Faustin Boukoubi de l’Assemblée nationale et Lucie Milebou Abusson du Sénat.

Sur les photos de l’audience collective avec les présidents des institutions, le président gabonais est vu debout serrant les mains de ses hôtes. Même si des rumeurs évoquent un «retour provisoire» pour «tromper l’opinion», ce retour au pays d’Ali Bongo à le mérite de lever l’équivoque sur son état de santé réel.

Le président gabonais a été victime d’un accident vasculaire cérébral (AVC) le 24 octobre 24 à Riyad en Arabie saoudite où il participait à un sommet. Après plus de deux mois d’hospitalisation dans la capitale saoudienne, il a été transféré à Rabat au Maroc, pour y poursuivre sa convalescence et sa rééducation.

Depuis Rabat, il a prononcé le discours à la Nation gabonaise de nouvel an, sans pour autant convaincre notamment son opposition, sur une réelle avancée positive de la santé.

Le 14 janvier, il est rentré pour la première fois à Libreville, pour présider la cérémonie de prestation de serment de son nouveau gouvernement. Il a regagné le Maroc sans effectuer de sortie publique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *