RDC : Félix Tshisekedi admet l’existence d’un «deal» avec Joseph Kabila

Le président de la République démocratique du Congo (RDC), Félix Tshisekedi, en déplacement à Windhoek en Namibie, a admis hier mardi, avoir conclu une entente avec son prédécesseur Jospeh Kabila

Lors d’une conférence de presse conjointe avec son homologue namibien, Hage Geingob, le président Tshisekedi a expliqué avoir conclu un «deal» avec Joseph Kabila «pour que, d’abord, l’alternance se fasse pacifiquement» et «pour qu’après les élections législatives et la majorité qui s’en est dégagée, il y ait une coalition avec le camp de M. Kabila».

Félix Tshisekedi a été élu à l’issue des élections du 30 décembre dernier, devant le candidat de la coalition de l’opposition, Martin Fayulu. Ce dernier qui revendique toujours cette victoire, accusait les camps Kabila et Tshisekedi de s’être entendus pour «voler l’alternance aux Congolais».

«Jusqu’ici, c’est cet accord -si on appelait cela le deal- qu’on peut dire avoir été fait pour le Congo. Pour le reste, les discussions vont bientôt commencer pour la formation d’un Gouvernement », a expliqué hier le président Tshisekedi.

Le nouveau président congolais et son prédécesseur se sont entretenus la semaine dernière, sur la formation d’un Gouvernement de coalition.

Les deux parties veulent travailler pour un programme commun, a rassuré  Tshisekedi, qui s’est dit prêt à proposer un Code de conduite à ses partenaires pour respecter les règles établies et «amener le peuple congolais à bon port».

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *