Le Roi Mohammed VI contribue à la restauration de la mosquée Al Aqsa

Le Roi Mohammed VI, Président du Comité Al Qods, a décidé de consacrer une contribution financière du Maroc à la restauration et à l’aménagement de certains espaces à l’intérieur de la mosquée sainte Al Aqsa (Jérusalem) et de son environnement.

Cette contribution s’inscrit dans le cadre de la sollicitude et de l’intérêt permanents qu’accorde le Souverain à Al Qods Acharif et à la préservation de ses monuments architecturaux et son patrimoine civilisationnel et spirituel, indique un communiqué du ministère des Affaires étrangères et de la coopération internationale marocain.

Il s’agit d’une générosité royale qui s’inscrit dans le cadre des efforts continus que le Souverain ne cesse de déployer à tous les niveaux au profit de la ville d’Al Qods Acharif, en soutien à la résistance des Maqdessis et la défense du statut historique de cette ville et en consécration de son identité civilisationnelle et sa symbolique religieuse comme espace ouvert de coexistence et de tolérance entre les différentes religions célestes, explique le communiqué.

Des architectes et des artisans marocains seront dépêchés pour la préservation de l’authenticité architecturale séculaire de la mosquée Al Aqsa, ajoute le communiqué, soulignant que le Souverain marocain a ordonné que cette opération s’effectue en coordination avec l’Administration des Waqf islamiques de Jordanie.

Fin mars dernier, lors de la visite du Pape François au Maroc, le Roi Mohammed VI et le Souverain pontife avaient signé l’« Appel d’Al Qods », un document qui appelle à la préservation de la Ville sainte (Jérusalem) comme « patrimoine commun des trois religions monothéistes ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *