Contribution financière du Maroc à la reconstruction de la cathédrale Notre-Dame

Le Maroc a annoncé jeudi une « contribution financière » pour la reconstruction de la cathédrale Notre-Dame de Paris, ravagée par un incendie le lundi 15 avril, a annoncé jeudi l’ambassade du Royaume en France.
L’ambassade du Maroc précise dans un communiqué, que «sur Très Haute Instruction de Sa Majesté le Roi, Amir Al Mouminine, le Royaume du Maroc a décidé de faire une contribution financière à la reconstruction de la cathédrale Notre-Dame de Paris». Le montant de la contribution marocaine n’a pas été révélé.
Le jour même, l’ambassadeur du Maroc en France, Chakib Benmoussa a eu avec l’archevêque de Paris, Monseigneur Michel Aupetit, un entretien au cours duquel il lui a réitéré « l’expression de soutien, de compassion et de solidarité » du Roi Mohammed VI, « au nom de tous les Marocains » après cet incendie dans la cathédrale de Notre-Dame, « symbole de la ville de Paris, de l’histoire de France, et lieu de recueillement pour des millions de fidèles ».
De son côté, Monseigneur Aupetit a prié l’ambassadeur de «transmettre à Sa Majesté le Roi ses remerciements pour cette attention particulière», rappelant les moments forts ayant accompagné la visite du Pape au Maroc, à l’invitation du Roi Mohammed VI, ajoute le communiqué.
L’incendie qui s’est déclaré lundi soir dans la cathédrale de Notre-Dame de Paris a occasionné d’importants dégâts matériels dans sa charpente épargnant ses deux tours adjacentes.

One thought on “Contribution financière du Maroc à la reconstruction de la cathédrale Notre-Dame

  1. Je ne suis pas chrétienne mais déiste. Mais quand la cathédrale a brûlé, j’avais envie de pleurer. Vraiment, c’est un geste fort que celui-là. Dommage que peu d’autres musulmans soient aussi empathique envers les autres cultes du le Roi du Maroc. Néanmoins….Il paraît que pour la reconstruction de la cathédrale, il faudrait abattre jusqu’à 21 hectares de chênes. Or les chênes mettent énormément de temps à devenir adultes. De plus, les arbres apurent l’air que nous polluons avec nos voitures. Ils luttent contre le réchauffement climatique que nous provoquons. Ils abritent des milliers d’espèces animales et végétales et souvent les nourrissent : j’espère qu’ils ne mettront pas des poutres en bois mais en béton ou en acier, qui, de plus, résistent mieux au feu.
    Merci au Roi du Maroc d’être un grand musulman, comme l’était en son temps Saladin le Magnifique ( Ṣalāḥ ad-Dīn Yūsuf), durant les croisades.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *