Le Togo opère des simulations pour tester le système de révision des listes électorales

La commission électorale nationale indépendante (CENI) du Togo effectuera du 20 au 23 octobre prochain, une opération «grandeur nature de la révision des listes électorales», dans la perspective des élections présidentielles de 2020.

Dans une note adressée aux Commissions locales électorales indépendantes (CELI) cette semaine, l’institution en charge de élection au Togo explique vouloir, à travers cette initiative, «tester les équipements, les logiciels ainsi que l’ensemble des composantes du kit biométrique d’enrôlement» qui seront utilisés lors de la prochaine révision des listes électorale annoncée pour ce dernier trimestre 2019.

Cinq CELI dans la région maritime (sud du pays) qui ont été sélectionnées pour effecteur cette opération, ont principalement pour tâche de choisir deux Centre de renoncement et de vote (CRV) dans leur zone de ressort pour accueillir l’opération de simulation, choisir neuf membre de Comité de Liste et carte (CLC) pour chaque CRV, et mobiliser «environ 100 personnes par CLC » pour se faire enrôler.

L’élection présidentielle au Togo est prévue pour le premier trimestre de 2020. Cette élection se jouera pour la première fois en deux tours, et verra sans doute la candidature du président sortant, Faure Gnassingbé, pour un quatrième mandat.

Au sein de l’opposition, des tensions persistent, notamment sur le profil d’un probable candidat unique, présenté comme la solution pour faire barrage au président sortant Faure Gnassingbé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *