Burkina Faso: Les partisans du Col Zida réclament sa candidature à la prochaine présidentielle

Le Mouvement patriotique pour le salut (MPS) voudrait avoir comme candidat à l’élection présidentielle de novembre 2020, le lieutenant-colonel, Yacouba Isaac Zida qui avait conduit la transition au Burkina Faso après la chute du président, Blaise Compaoré.

le Mouvement qui avait déjà soutenu Isaac Zida lors de la transition, s’est dit samedi devant la presse, «persuadé que son président d’honneur est l’homme capable de sortir le pays de ce chaos et de lui redonner son lustre d’antan».

L’intéressé vit actuellement en exile, après être tombé en disgrâce auprès des nouvelles autorités de Ouagadougou. Après de fortes pressions des partis politiques, de la société civile et de la communauté internationale, il avait cédé le pouvoir de transition au bout de trois semaines à Michel Kafando, un diplomate à la retraite qui l’avait aussitôt nommé Premier ministre dans un gouvernement de transition.

Après la fin de la période de transition politique, Isaac Zida avait rejoint sa famille au Canada, en janvier 2016. Il a été ensuite radié des effectifs des forces armées nationales pour «désertion en temps de paix et insubordination» par le président Roch Marc Christian Kaboré, et est visé par une procédure judiciaire devant le tribunal militaire.

L’élection présidentielle de novembre prochain s’annonce assez ardue pour le président Roch Kaboré, dont le premier mandat a été mis à rudes épreuves par la recrudescence des activités terroristes au Burkina Faso.

Il devrait être opposé à de nombreux candidats proches de l’ex-président Blaise Compaoré, dont l’ancien Premier ministre, Kadré Désiré Ouédraogo et Gilbert Noël Ouédraogo, président de l’ancien principal parti allié du régime Compaoré.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *