L’UE va déployer des navires pour surveiller l’embargo sur les armes en Libye

L’Union européenne (UE) a décidé de renforcer le dispositif de surveillance aéronavale de l’embargo sur les armes en Libye, afin de donner plus de chances au processus de règlement du conflit armé qui déchire ce pays maghrébin depuis 2011.

«L’Union européenne s’engage sur une mission aérienne et navale, avec une composante terrestre, pour bloquer les armes et l’acheminement d’armes en Libye», a annoncé le chef de la diplomatie italienne, Luigi Di Maio.

«Cette mission, a-t-il précisé, sera déployée sur la partie orientale de la côte libyenne, où se concentrent les trafics d’armes. Une demi-douzaine d’avions et de bateaux devrait y participer».

Les discussions ont été assez nourries avant de parvenir à cet accord, certains pays craignant que le déploiement de ces navires ne serve plutôt la cause des migrants.

Le texte voté a dû consentir des garanties, prévoyant notamment que «s’il est constaté que la présence de ces navires a pour effet d’attirer des embarcations transportant des migrants, ils seront retirés de la zone».

Pendant ce temps, la Mission d’appui des Nations Unies en Libye (MANUL) a annoncé ce lundi la reprise des pourparlers de la Commission militaire mixte intra-libyenne à Genève. La dernière décision a été soutenue par le Conseil de sécurité de l’ONU dans sa résolution 2510.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *