Côte d’Ivoire : Le RHDP désigne Amadou Gon Coulibaly pour succéder à Alassane Ouattara

Le parti au pouvoir en Côte d’Ivoire, le Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP) sera représenté à l’élection présidentielle du 31 octobre 2020, par l’actuel Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly qui a été désigné ce jeudi candidat officiel du parti pour succéder en cas de victoire, au président sortant, Alassane Ouattara.

A 61 ans, Amadou Gon Coulibaly incarnerait donc cette «nouvelle génération» au profit de laquelle le président Alassane Ouattara a renoncé à briguer un troisième mandat consécutif.

Cet ingénieur de formation est présenté par un responsable du RHDP, comme étant quelqu’un de méthodique, travailleur et dévoué qui maîtrise ses dossiers et un technocrate «discipliné, qui a toujours refusé de se mettre en avant, considérant que c’est un manque de respect envers le chef».

Parallèlement, l’opposition a menacé ce jeudi, de boycotter les prochaines élections si la commission électorale, qu’elle juge partiale, n’est pas réformée.

«Nous avons la ferme détermination de participer aux différents scrutins prévus par la Constitution. Cependant les partis, organisations et groupements politiques de l’opposition ne participeront à aucun scrutin avec l’actuelle commission électorale indépendante» a déclaré Henri Niava, président du petit parti «l’Union des sociaux démocrates» (USD), lors d’une conférence de presse réunissant les principaux partis d’opposition ivoiriens.

Cette opposition est convaincue que la commission électorale demeure inféodée au pouvoir du président Alassane Ouattara malgré sa réforme en juillet 2019 sur injonction de la Cour africaine des droits de l’homme (CADH). Une nouvelle requête est actuellement en étude devant cette Cour et sa décision est attendue fin mars.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *