Île Maurice : Le Vice-Premier ministre limogé pour corruption

Le Vice-premier ministre et le ministre des Utilités publiques de l’Île Maurice, Ivan Collendavaloo, ont été limogés ce jeudi, alors que des soupçons de corruption planent sur eux.

Des allégations circulent dans le pays, impliquant les deux hommes dans une affaire de corruption dans l’attribution d’un contrat d’installation de quatre turbines et d’aménagement de la Centrale thermique de Saint-Louis située à Port-Louis.

Le scandale a éclaté le 8 juin dernier quand la Banque africaine de développement (BAD) a décidé de radier la société danoise Burmeister & Wain Scandinavian Contrator (BWSC) pour des « actes de corruption caractérisés » dans ce contrat de la centrale thermique de Saint-Louis.

En annonçant le licenciement des deux ministres ce jeudi, le Chef du gouvernement, Pravind Jugnauth, a dit se baser sur un résumé de rapport de la BAD qui affirme qu’« il y a des évidences accablantes que BWSC a récompensé des membres de l’administration mauricienne et d’autres personnes (…) pour avoir accès à des informations confidentielles concernant les spécifications de l’appel d’offres, ce qui leur a permis de soumettre une proposition en conformité avec ces technicités, et s’offrir un avantage certain sur les autres soumissionnaires ».

Le titre de vice-Premier ministre revient désormais au ministre des Terres et du Logement, Steven Obeegadoo. Ce dernier s’occupera également du portefeuille du Tourisme qui était sous la responsabilité de Joe Lesjongard, lequel va reprendre le portefeuille des Utilités publiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *