Fin officielle de la seconde épidémie d’Ebola en RDC

La deuxième épidémie d’Ebola en République démocratique du Congo (RDC) a officiellement pris fin ce 25 juin 2020, à l’issue d’un décompte de 42 jours durant lesquels aucun nouveau cas n’a été enregistré.

Cette épidémie consécutive à une première, a commencé le 1er août 2018, et a tué plus de 2.200 personnes, majoritairement dans l’Est de la RDC. Il s’agissait de l’épidémie d’Ebola « la plus longue, la plus complexe, et la plus meurtrière » dans l’histoire du pays, selon son ministre de la Santé, Eteni Longondo.

Mais le pays n’est pas pour autant tiré d’affaire, sur le plan sanitaire. Une autre épidémie a été récemment déclarée à 1.000 km dans de son territoire, à Mbandaka, sans lien avec celle qui s’achève. Au total 24 cas (21 confirmés et 3 probables) ont été enregistrés, avec 13 décès associés, d’après l’Organisation Mondiale de la Santé. A cela, s’ajoute la pandémie du coronavirus qui n’épargne d’ailleurs aucun pays du monde. La RDC compte aujourd’hui 6.411 cas de contamination confirmés, dont 142 décès et 885 guérisons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *