Côte d’Ivoire : L’immeuble Aniaman à Abidjan au cœur d’un litige

immeuble-abidjanThérèse Houphouët-Boigny et Georges Ouégnin, autrefois collaborateurs dans plusieurs domaines financiers, sont aujourd’hui en litige dans l’immeuble Aniaman situé dans le quartier Plateau à Abidjan.

Georges Ouegnin est suspecté d’avoir mis la main de manière illégale sur l’immeuble Aniaman qu’il a loué, entre autres, à la BAD avec laquelle il a eu un litige portant sur des travaux en 2010. Selon plusieurs sources à Abidjan, « l’immeuble Aniaman est une propriété de Félix Houphouët-Boigny et doit donc revenir à ses héritiers ».

Tandis que la première accuse le second de « faux, usage de faux, escroquerie, recel d’escroquerie, recel de succession », G.Ouengin témoigne de l’acquisition licite du terrain des années avant le décès de Félix Houphouët-Boigny. Il a produit la preuve qu’il avait acquis le terrain avec son épouse, Jacqueline Biley-Ouégnin, le 28 octobre 1978, soit quinze ans avant la disparition du premier président ivoirien.

En attendant que lumière soit faite sur la question, la brigade financière française a entrepris des démarches visant à auditionner l’accusé en question.

Ce scandale intervient alors que les Ivoiriens sont encore fortement marqués par les effets de la récente crise sociopolitique et militaire. Plusieurs fois, la problématique soulevée par la bonne gouvernance se pose avec persistance pour déterminer des personnes corrompues qui ont dilapidé les deniers publics et sont la cause de cette crise socioéconomique.

En ce qui concerne ce scandale immobilier, les attentes sont grandes de part et d’autre .Ni la veuve de Houphouet Boigny ni le couple Ouegnin, n’entend céder ses droits dans la résolution de ce litige qui écorche l’image de la Côte d’Ivoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *