Bénin : Des opérateurs privés pour un environnement sain

benin-env-sainDans le cadre de la lutte contre la pollution, des opérateurs économiques privés ont fourni au marché béninois des sachets plastiques oxo biodégradables. Leur but consiste à éliminer, à long terme, ces sachets plastiques, responsables de la pollution physique de l’environnement.

Dans les maisons, les rues, les cours et plans d’eau,  dans les champs, les sachets plastiques sont omniprésents. Au fil des jours, ils deviennent si nombreux qu’ils ont commencé à couvrir toute la superficie du pays.

Non bio dégradables, ces sachets s’incrustent dans le sol et empêchent les eaux de circuler normalement et de descendre jusqu’à la nappe phréatique. Ils empêchent aussi la croissance des végétaux qui n’arrivent pas à étendre leurs racines dans les profondeurs du sol pour y tirer la sève. L’objectif visé à travers la mise en consommation de ces sachets biodégradables consiste à réduire le taux de pollution de l’environnement. Ils se décomposent en présence d’oxygène et de lumière. Leur durée de vie, contrairement aux autres sachets plastiques non biodégradables est d’environ un à deux ans.

Dans le même cadre de lutte contre l’environnement malsain, l’élaboration d’une loi interdisant l’entrée, la vente et l’utilisation au Bénin des sachets en plastique auront le mérite de soigner le visage du pays et, partant, d’encourager la promotion de l’industrie touristique. Un tel événement renforcera l’économie nationale, déjà fragilisée par différents facteurs internes et externes. L’initiative des opérateurs économiques privés témoigne de l’idéologie de l’entreprise citoyenne et conforte l’action des autorités publiques en matière de lutte contre la pollution de l’environnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *