Engagement de l’Afrique du Sud pour le maintien de la paix en Afrique

sandfAu travers d’un communiqué, le gouvernement sud-africain s’est engagé lundi à continuer de s’investir pour le maintien de la paix en Afrique.

« Notre implication dans les missions de maintien de la paix repose sur notre conviction que le développement économique en Afrique dépend des conditions effectives de paix et de stabilité », est-il mentionné sur cette adresse diffusé aux médias par le Groupe pour la coopération, le commerce et la sécurité. Cette institution a estimé que « la contribution à la paix des Forces de défense sud-africaines (SANDF) améliore les conditions de vie des frères africains et du continent en général ».

Actuellement, les SANDF prennent part aux opérations de maintien de la paix dirigées par l’ONU en République Démocratique du Congo (RDC) et à la Mission hybride des Nations Unies et de l’Union Africaine (UA) au Soudan. Plus concrètement, les troupes sud-africaines ont pour rôle d’assister à la formation militaire d’autres forces de sécurité en Afrique.

Dans ce registre, les SANDF ont mis en place des capacités de combat et de soutien au combat en RDC. Dans ce pays, les éléments de l’armée sud-africaine se sont particulièrement impliqués lors des attaques de la Brigade d’intervention contre les insurgés du M23. Ces forces de défense sud-africaine ont apporté une aide au contrôle et à la direction navale des livraisons en Angola et en Namibie. Et, tout récemment, elles ont pris part à la Capacité africaine de réponse immédiate en cas de crise .Il s’agit d’un mécanisme temporaire visant à apporter une assistance de paix et de sécurité en Afrique en attendant le lancement de la Force permanente africaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *