Le président malien victime d’un malaise à Marrakech

ibkPrésent Marrakech, au centre-sud du Maroc, pour la grande messe de la 22ème Conférence des parties sur le climat (COP22) qui se tient du 7 au 18 novembre dernier, le président malien, Ibrahim Boubacar Keïta (IBK), était absent de la photo de famille pris mardi, peu avant l’ouverture de la rencontre.

Pour faire court à toute rumeur, la présidence malienne a rendu public un communiqué officiel, précisant que «le président malien, Ibrahim Boubacar Keïta a été victime d’un malaise vagal, suite à une accumulation de fatigue».

«C’est une forme de malaise couramment observé, dû à une accumulation de fatigue et généralement sans gravité», rassure la présidence malienne dans son communiqué, ajoutant qu’IBK a reçu la visite du roi du Maroc, Mohammed VI, et qu’il reprendra ses activités dès ce mercredi.

En avril dernier, le président Keïta âgé de 71 ans, avait été opéré en France d’une tumeur bénigne selon le communiqué officiel de l’époque. Il avait plutôt rapidement récupéré, mais selon ses proches, il aurait reçu des instructions de ses médecins traitants, de se ménager un peu et limiter ses nombreux déplacements.

Avant son malaise au Maroc, Ibrahim Boubacar Keïta avait parcouru ce week-end, des centaines de kilomètres par route, pour une visite de terrain à l’intérieur du Mali.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *