Cameroun : Des soldats mutins mis aux arrêts

Une trentaine de soldats camerounais a été arrêtée ce lundi, suite à un mouvement d’humeur le week-end écoulé, pour réclamer le paiement de primes et de meilleurs conditions de vie.

Selon un communiqué du ministère camerounais de la défense qui a annoncé cette arrestation, «ces soldats ont fait preuve d’indiscipline en réclamant des primes non prévues dans le cadre du contingent de la force mixte multinationale». Ils passeront donc devant un conseil de discipline de l’armée, a précisé le texte.

Samedi dernier, ces soldats du contingent camerounais de la Mission internationale de soutien à la Centrafrique (MINUSCA), ont manifesté samedi dernier, pour réclamer une amélioration de leurs conditions de vie, le paiement des primes et leur relève immédiate au front. Ils avaient barricadé la route Maroua-Kousseri dans l’Extrême-nord du Cameroun, théâtre des attaques terroristes de la secte nigériane Boko Haram.

«C’est un petit groupe de militaires du secteur numéro 1 qui a barricadé la route pendant un petit moment. Le Haut commandement a été mis au courant, et ce petit groupe a été ramené en caserne», déclarait samedi, le Colonel Didier Badjeck, le Chef de la Division de la communication du ministère de la Défense (MINDEF).

Il avait par ailleurs ajouté que «sur le plan disciplinaire, on va donner une suite à cette affaire. Donc, il n’y a pas lieu de dramatiser. Contrairement à ce qui est raconté sur les réseaux sociaux, la situation est calme et nos positions sont bien tenues au front».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *