Le Prix Mo Ibrahim a finalement trouvé preneur

Après deux années consécutives sans lauréat, le prix Prix Mo Ibrahim qui récompense l’excellence du leadership africain, a été attribué à l’ex-présidente du Libéria, Ellen Johnson Sirleaf, pour le compte de l’année 2017.

Cinquième lauréate du prix depuis sa création en 2006, Mme Sirleaf a été choisie notamment pour son leadership exceptionnel et transformateur, face à des défis sans précédent et renouvelés, pour mener le redressement du Liberia après de nombreuses années de guerre civile dévastatrice.

Ellen Johnson Sirleaf a dirigé un processus de réconciliation axé sur la construction d’une nation et de ses institutions démocratiques. Tout au long de ses deux mandats, elle a travaillé sans relâche au nom du peuple libérien, a salué Dr Salim Ahmed Salim, Président du Comité des prix Mo Ibrahim.

Le Liberia continue certes, de faire face à de nombreux défis, mais au cours des 12 années de mandat, la président Sirleaf a jeté les bases sur lesquelles le pays peut désormais s’appuyer pour avancer, a ajouté M. Salim.

Le Prix Ibrahim vise à récompenser les dirigeants qui, au cours de leur mandat, ont développé leur pays, renforcé la démocratie et les droits de l’homme, dans l’intérêt commun de leur peuple et fait progresser le développement durable.

Ellen Johnson Sirleaf rejoint ainsi le cercle fermé des récipiendaires de la distinction, dont le dernier lauréat en date était l’ex-président namibien, Hifikepunye Pohamba, en 2014.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *