L’OIM aide au retour des migrants clandestins guinéens chez eux

guinee-retourLe représentant de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) en Guinée, Michel Asima a déclaré que la migration irrégulière vers l’Europe pose de grands défis aux gouvernements de la sous-région, et en particulier au gouvernement guinéen.

Installée en Guinée depuis les années 2000, l’OIM s’est assignée comme objectif, la facilitation en étroite collaboration avec le gouvernement guinéen, du retour dans la dignité des jeunes migrants clandestins guinéens et surtout de les épauler dans leur réintégration socioprofessionnelle.

L’aide au retour volontaire des migrants consiste à prendre en charge les frais de transport des migrants vers la Guinée, leur accueil à l’aéroport en leur fournissant des conseils dans les procédures administratives de douane et d’immigration, l’octroi d’une formation en esprit d’entreprise afin de les accompagner dans la création d’une activité génératrice de revenus.

Michel Asima a rappelé que depuis 2005, environ 2000 Guinéens ont été ainsi assistés et accompagnés par le programme d’assistance de l’OIM pour le retour volontaire, dont 8% sont des femmes et des enfants mineurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *