L’ONU débourse 6 millions $ pour la sécurité alimentaire en Centrafrique

secu-alimentaire-rcaL’Organisation des Nations Unies (ONU) a approuvé ce mardi, le décaissement d’un montant de 6 millions de dollars, pour répondre à la crise humanitaire et la lutte contre l’insécurité alimentaire en Centrafrique qui devient de plus en plus inquiétante.

C’est le secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires des Nations Unies, Stephen O’Brien, qui a signé le document, autorisant le financement par le Fonds central d’intervention d’urgence (CERF), pour endiguer surtout l’insécurité alimentaire dans ce pays d’Afrique centrale.

«Cette allocation permettra au Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM) de venir en aide à 36.800 personnes nouvellement affectées par l’insécurité alimentaire dans les zones de Kaga Bandoro, Bambari et Bria ». Des zones mises à mal par «la multiplication des crises lors du dernier trimestre de l’année 2016», a indiqué ce mardi, dans un communiqué, le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA).

L’allocation d’urgence du CERF permettra, l’acquisition d’environ 3.600 tonnes de vivres, destinés à répondre aux besoins alimentaires d’urgence pendant 4 mois en Centrafrique.

La recrudescence de la violence dans ces zones de la Centrafrique, a conduit non seulement à de nouveaux déplacements de population, mais aussi à une baisse significative des activités commerciales dans les centres urbains.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *