La Guinée Conakry paralysée par une grève dans la fonction publique

greve-conakryLa Guinée Conakry est paralysée depuis sept jours par une grève des fonctionnaires des services de l’administration publique, observée à l’appel de 11 centrales syndicales.

«Le mouvement syndical guinéen, suite à son préavis de grève en date du 10 janvier 2017, déclenche une grève d’avertissement de sept jours ouvrables et renouvelables à compter du 1er février 2017», indique un communiqué de presse des centrales syndicales.

Pilotée par la Confédération syndicale des travailleurs et retraités de Guinée (COSATREG) et 10 centrales syndicales, la grève générale d’avertissement de 7 jours, lancée ce mercredi, vise à protester contre les mauvaises conditions de vie et de travail des fonctionnaires du secteur public. Tous les fonctionnaires et agents communautaires, ont été invités à «observer scrupuleusement» le mot d’ordre de grève et à «rester mobilisés».

Les centrales syndicales accusent le gouvernement de Conakry de refuser délibérément d’ouvrir des discussions sérieuses et responsables avec eux dans leur ensemble. Les revendications portent notamment sur la revalorisation des traitements salariaux des fonctionnaires et agents contractuels du secteur public de l’Etat. D’autres revendications portent sur la non-application du statut particulier de l’éducation en générale et de l’enseignement supérieur en particulier.

Par ailleurs, une récente nouvelle grille des salaires publiée par le gouvernement, consacre une rétrogradation de tous les fonctionnaires, ce n’a fait qu’accentuer davantage la frustration générale chez lesdits fonctionnaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *