Grippe aviaire : Quatre pays africains interdisent l’importation de volailles sud-africaines

Quatre pays voisins de l’Afrique du Sud ont interdit l’importation de volaille en provenance de la Nation arc-en-ciel, où une épidémie de grippe aviaire très contagieuse s’est déclarée dans deux fermes d’élevage.

Ce mardi, le responsable des services vétérinaires en Namibie, Adrianatus Maseke, a confirmé dans un communiqué, « la suspension des importations et le transit en Namibie de poulets vivants, d’oiseaux, de produits dérivés de poulet, d’autruches et de produits dérivés d’autruche en provenance d’Afrique du Sud ».

La Namibie rejoint ainsi le Botswana, le Zimbabwe et le Mozambique qui ont déjà pris la même décision au début de la semaine. De même, la Zambie a déjà stoppé l’importation de certains produits dérivés provenant d’élevages sud-africains.

Du côté du Zimbabwe, le responsable des services vétérinaires au sein du gouvernement, Joseph Nyiaka, indique que cet «embargo» serait levé, une fois que l’Afrique du Sud aura confirmé que la situation est sous contrôle.

Pourtant, les volailles du pays de Robert Mugabé sont suspectées d’être à l’origine de cette épidémie en Afrique australe. En effet, au début du mois, le Zimbabwe avait placé en quarantaine un élevage privé de la banlieue de Harare, après la mort suspecte de 7.000 volailles. L’Afrique du Sud, le Mozambique et le Botswana avaient alors décrété un embargo sur le poulet du Zimbabwe.

Aujourd’hui, l’Afrique du Sud est contrainte d’abattre des milliers de volailles et d’ordonner une interdiction de vente de poulets vivants sur tout son territoire, afin de confiner cette épidémie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *