Une usine alimentaire à la source de l’épidémie de listériose en Afrique du sud

L’Afrique du Sud a annoncé que c’est une usine alimentaire installée à Polokwane, dans le nord-est du pays qui est à l’origine de l’épidémie de listériose sans précédent, qui frappe le pays depuis plus d’un an déjà, et qui a fait au moins 180 morts.

Le ministre de la santé, Aaron Motsoaledi a précisé dans un communiqué publié ce dimanche, que l’ensemble des produits sortant de cette usine vont être rappelés, invitant la population à éviter «tous les produits cuisinés contenant de la viande».

L’épidémie de listériose a été officiellement déclarée en Afrique du sud en janvier 2017. Il s’agit de la pire épidémie du genre qu’a connu le pays. Depuis cette date, près de 950 cas d’infections ont été déclarés, selon l’Institut national des maladies contagieuses, et près de 200 décès ont été enregistrés.

La plupart des cas, touchant principalement des enfants, étaient survenus dans la province de Gauteng, qui comprend Johannesburg et Pretoria, avec d’autres cas dans les provinces du Cap occidental et du Natal. Les Nations unies avaient qualifié cette épidémie de plus étendue jamais enregistrée dans le monde.

La listériose, causée par des bactéries présentes dans le sol, l’eau, la végétation et les excréments d’animaux, peut contaminer la nourriture, notamment la viande, les produits laitiers et les produits de la mer. La maladie a une période d’incubation de trois semaines, ce qui rend difficile de déterminer son origine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *