L’excès de vitesse à l’origine de l’accident du bus de l’«Etoile de Guinée» ayant fait 9 morts

Les autorités guinéennes ont annoncé que l’excès de vitesse a été la cause de l’accident dans lequel neuf joueurs de l’Étoile de Guinée, un club de 2ème division, ont été tués récemment.

L’équipe se rendait en bus à Kankan où elle devait affronter le Karfamoriah FC pour le compte de la 1ère journée du championnat de football de la deuxième division. Leur véhicule a «malheureusement dérapé par excès de vitesse pour finir sa course sur un tronc d’arbre», a conclu le ministère de la Sécurité. Le bilan fait état de «19 blessés, dont 17 grièvement».

Almamy Keita, le cousin du milieu international de Liverpool, Naby Keita, compte parmi les victimes, dont les noms ont été confirmés par la Ligue guinéenne de football professionnel (LGFP).

Cet accident mortel de la route est le deuxième impliquant une équipe de football guinéenne depuis le début de cette année. Le 30 janvier, trois personnes avaient été tuées dans un accident impliquant le bus de l’équipe du Wakriya AC, qui a percuté un camion à l’arrêt à Friguiadi, à l’extérieur de la capitale Conakry.

Le Sierra-Léonais Alfred Kargbo est mort sur les lieux de l’accident, tandis que le milieu de terrain Aboubacar Camara et le chauffeur de bus N’Fa Laye sont morts à l’hôpital le lendemain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *