Les lieux de culte en Algérie temporairement fermés

Avec une soixantaine de cas de contamination au coronavirus et 5 morts, l’Algérie ne voudrait prendre aucun risque face à cette pandémie et a décidé de fermer temporairement les lieux de culte.

« Il est légalement nécessaire de suspendre les prières et les congrégations du vendredi, de fermer les mosquées et les lieux de culte dans toutes les régions du pays, tout en préservant l’appel à la prière, jusqu’à ce que Dieu nous ait enlevé ce fléau et cette épidémie », a annoncé le ministère des Affaires religieuses, ce mardi dans communiqué.

L’autorité fonde sa décision sur la nécessité de préserver la vie humaine, « conformément aux dispositions du Coran, (…) des règles de la charia et des objectifs de la loi islamique ».

Plusieurs mesures étaient déjà en vigueur dans le pays dans l’optique d’endiguer la propagation du Coronavirus, dont notamment la fermeture de écoles et universités et l’interdiction de tous les rassemblements politiques, économiques, culturels et sportifs.

Une trentaine de pays africains on enregistré « au moins un cas » du coronavirus, selon un bilan en date de ce mardi 17 mars. Le nombre total de contaminations sur le continent avoisine les 450 cas, avec douze décès. L’Egypte est le plus touché avec 166 cas (4 décès), suivi de l’Afrique du Sud (62 cas) et de l’Algérie (60 cas et 4 décès).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *