Afrique : Quatre militaires de la Mission française Barkhane atteints du covid-19

Quatre soldats français membres de l’opération Barkhane déployée pour combattre le terrorisme dans le Sahel africain, ont été diagnostiqués positifs au covid-19 (coronavirus), a annoncé ce jeudi, l’état-major de l’armée à Paris.

Ces quatre hommes se trouvaient «depuis plusieurs semaines en bande sahélo-saharienne» et compte-tenu du délai d’incubation, ils auraient donc pu être contaminés sur place, indique l’état-major, sans plus de détails sur les causes de la contamination.

La même source précise par ailleurs, que l’un des patients est «pris en charge et soigné sur place et trois autres ont déjà été rapatriés» en France.

Le porte-parole de l’état-major de l’armée française, le colonel Frédéric Barbry, assure également que «tous les cas contacts ont été identifiés et placés en quatorzaine en zone dédiée», et que «ces cas de contamination, de même que les dispositions prises pour préserver le personnel de la force, n’ont pas d’impact sur les opérations, qui se poursuivent à un rythme soutenu».

L’opération Barkhane est composée de 5.100 militaires et est la principale opération extérieure des armées françaises. Elle est chargée de lutter contre les groupes armés en collaboration avec les pays du Sahel, à savoir le Mali, le Burkina Faso, le Niger, la Mauritanie et le Tchad.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *