RDC : Reddition des rebelles FDLR dans le Nord-Kivu

dr-congoPlusieurs dizaines de rebelles hutu rwandais des FDLR (Forces Démocratiques de la Libération du Rwanda) ont déposé les armes dimanche au Nord-Kivu, dans l’est de la République Démocratique du Congo (RDC), a annoncé dimanche le vice-gouverneur de cette province.

Cette reddition a eu lieu dans la localité de Buleusa, située en territoire Walikale, en présence du vice-gouverneur du Nord-Kivu, Feller Lutaichirwa, et de plusieurs autorités de ladite localité.83 rebelles rwandais se sont rendus, accompagnés de leurs femmes et enfants. Ils étaient habillés en tenue civile, et ont « remis 37 armes, dont 4 armes lourdes », a indiqué M. Lutaichirwa. Plusieurs autres rebelles devraient se rendre dans le Sud-Kivu, si l’on en croit un communiqué des FLDR en date du 23 décembre.

Les FDLR, dont les effectifs se situent entre 1500 et 2000 combattants, avaient annoncé en avril dernier qu’ils comptaient se séparer de certains de leurs membres, afin de s’investir dans lutte politique au Rwanda. Cependant, le gouvernement de Kigali rechigne à discuter avec ce groupe rebelle dont certains leaders et membres sont suspectés d’avoir pris part au génocide de 1994.

Le processus de désarmement des FDLR avait commencé fin mai dernier, avec la reddition de 97 combattants dans le Nord-Kivu, puis s’était poursuivie le mois suivant avec la reddition de 83 autres combattants dans le Sud-Kivu et de connaître un coup d’arrêt.

La communauté internationale a sommé les rebelles FDLR de se rendre avant le 02 janvier prochain, sous peine de subir les attaques de l’armée congolais et des Casques bleus de l’ONU déployés en RDC.

En froid avec le régime tutsi du président Paul Kagamé, les rebelles hutu des FDLR sévissent dans les Kivus, où ils sont accusés de se livrer à des exactions contre les populations civiles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *