Mali : Le camp de la MINUSMA attaqué à Tombouctou

Le camp de la mission des Nations unies au Mali (MINUSMA) à Tombouctou, a été attaqué aux mortiers ce mercredi, faisant un mort et neuf blessés.

« Aujourd’hui (mercredi) à 13H15, une attaque aux mortiers ou aux roquettes a été lancée contre le camp de la Minusma à Tombouctou. (…) Le bilan provisoire est de neuf blessés parmi les Casques bleus, y compris quatre grièvement », a confirmé l’ONU dans un communiqué. Selon le texte, « six obus ont atterri dans le camp (…) L’attaque a également fait un mort dont l’identification est en cours».

«Des dégâts matériels ont également été causés dont l’ampleur sera établie ultérieurement. Aucun personnel civil n’a été affecté », précise en outre, la MINUSMA.

La MINUSMA n’a fournit aucune indication sur les nationalités des Casques bleus blessés. Mais des soldats Libériens et un Suédois seraient parmi les victimes, à en croire les commandements respectifs des forces armées de ces pays, qui ont évoqué l’attentat dans des communiqués.

« Notre base à Tombouctou, au Mali, a été frappée par des roquettes. Il y a eu plusieurs blessés, et d’autres dégâts. Nous enquêtons sur le sujet », a déclaré Prince C. Johnson, porte-parole de l’armée libérienne, sans plus de détails.

A Stockholm, l’armée suédoise a diffusé un bref communiqué indiquant qu’un soldat suédois a été légèrement blessé dans une attaque contre un camp abritant son contingent dans le sud de Tombouctou.

La MIUNSMA « condamne dans les termes les plus vigoureux, cette attaque lâche et ignoble contre son camp et son personnel. Elle appelle au déploiement de tous les efforts pour identifier les responsables de cette attaque terroriste et les traduire en justice », ajoute le communiqué de la mission onusienne.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *