Une attaque jihadiste fait au moins deux morts à Bamako

Au moins deux personnes ont été tuées dans une attaque jihadiste perpétrée ce dimanche, contre un lieu de villégiature près de Bamako, la capitale du Mali, très fréquenté par des étrangers.

«C’est une attaque jihadiste. Les forces spéciales maliennes sont intervenues. Une vingtaine d’otages ont déjà été libérés. Malheureusement, il y a eu pour le moment deux morts, dont une Franco-Gabonaise», a déclaré le ministre malien de la Sécurité Salif Traoré, quelques instants après l’attaque.

D’après les sources sécuritaires, un terroriste blessé a pu s’échapper, abandonnant « un pistolet mitrailleur avec six chargeurs et des bouteilles contenant des substances explosives ».

Le campement Kangaba, un site de détente situé à la périphérie de Bamako et très prisé par des expatriés, a été la principale cible de l’attaque de ce dimanche. Ce qui laisse croire que les terroristes visaient les principalement occidentaux.

La dernière attaque jihadiste visant des Occidentaux dans la capitale malienne, remonte à celle de mars 2016, contre l’hôtel Nord-Sud de Bamako, qui abritait la mission de l’Union européenne qui entraîne l’armée malienne (EUTMMali). Un assaillant avait été tué.

Un peu plus tôt, le 20 novembre 2015, un attentat contre l’hôtel Radisson Blue de Bamako avait fait 20 morts, et a avait été revendiqué par Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), en coordination avec le groupe jihadiste Al-Mourabitoune de l’Algérien Mokhtar Belmokhtar.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *