Plus de 270 migrants secourus au large de la Libye

Plus de 270 migrants ont été secourus ce lundi au large des côtes ouest de la Libye et ramenés à terre, alors qu’ils tentaient de rejoindre l’Europe par la mer, a annoncé mardi, le général Ayoub Kacem, porte-parole de la marine libyenne.

Selon le colonel Abou Ajela, commandant d’une vedette de patrouille, une première intervention a eu lieu au large de Sabrata, à 70 km à l’ouest de la capitale Tripoli, après que les garde-côtes de la base navale de la zone ont reçu une alerte sur la présence d’une embarcation en détresse.

D’après les témoignages des migrants, des passeurs auraient accompagné l’embarcation en haute mer pour ensuite l’abandonner en prenant soin d’échanger le moteur contre un autre défectueux qui s’est vite arrêté.

Les migrants, de différentes nationalités africaines, ont été ramenés à la base navale de Tripoli où les autorités libyennes leur ont fourni de l’eau et de la nourriture, ainsi que des soins. Ils ont ensuite été remis à l’organe de lutte contre la migration clandestine pour être dirigés vers des centres de rétention.

Plus à l’ouest, «une patrouille des gardes-côtes de Zawia (45 km à l’ouest de Tripoli) a également secouru lundi 128 migrants, dont 14 femmes, à 14 milles marins de la petite ville d’al-Maya», a indiqué le général Kacem.

Des trafiquants profitent du chaos qui règne en Libye depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi en 2011, pour faire passer, chaque année, des dizaines de milliers de migrants à destination de l’Italie, en leur demandant d’importantes sommes d’argent.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *