Ethiopie : Mémorandum de la diaspora Issa adressé au gouvernement

issaLes ressortissants éthiopiens de la tribu Issa vivant en Australie, en Europe et en Amérique du nord, ont dans un mémorandum adressé aux autorités du pays fait état des exactions graves et des méthodes anticonstitutionnelles commis sur leur peuple, une façon pour eux de demander l’accalmie et une certaine reconsidération de la situation dramatique de leur peuple.

Ce mémorandum dénonce des exactions graves contre les citoyens d’origine Issas habitant les localités de Gadmalu, Undufu et Aydaytu. On se souvient déjà que le 26 juin dernier, des contingents de l’armée éthiopienne avaient arrêté non sans violence 15 fonctionnaires et sages issus de la tribu Issa des localités de Cadytuand et Khundufo. Ces arrestations faisaient suite à des tensions que le gouvernement entretient avec ce peuple depuis plusieurs mois.

En fait l’Exécutif est bien décidé aujourd’hui à expulser manu-militari les Issas vivant dans les régions de Galdmalow, Cadytuand and Khundufo, dans le but de les déposséder de leurs terres pour les transformer en exploitations agricoles. La diaspora Issa avait préconisé la création d’une organisation des droits de l’homme, afin de mieux défendre les droits des communautés de Guban ou Awdalland au Nord de la Somalie et la région Shiniile de l’Ethiopie. Depuis ces altercations de juin, le gouvernement a placé des troupes fédérales sous le commandement d’un officier Afar, connu pour son animosité contre les Issas afin de « plier ce peuple rebelle  à l’autorité publique ».

Avec ce mémorandum, la diaspora Issa semble mettre en garde les autorités contre un danger imminent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *