RD Congo : Arrêt prochain de la transmission d’Ebola ?

ebola-1
« L’épidémie  d’Ebola en RD Congo devrait être stoppée dans les huit semaines », selon les propos du Dr Margaret Chan, directrice générale de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). S’exprimant au cours d’une conférence de presse, mercredi  à Washington, sur l’épidémie d’Ebola avec son lot de victimes, le Dr Margaret Chan a déclaré qu’« avec la réponse internationale coordonnée, la mobilisation des fonds et la venue des experts techniques, nous espérons stopper toute transmission dans les six à neuf mois , dans les trois pays fortement touchés par l’épidémie : Guinée, Liberia et Sierra Leone ». Mais l’OMS veut inverser la tendance de l’infection dans les trois mois.

Le Congo Kinshasa et le Sénégal qui connaissent des cas isolés d’Ebola devraient patienter deux mois pour voir la situation s’améliorer. Selon les dernières statistiques délivrées le 1er septembre dernier, la RDC a enregistré 31 morts sur 53 cas recensés. Rappelons que ces cas n’ont aucun lien avec l’épidémie qui sévit dans les trois pays d’Afrique occidentale qui ont totalisé 1.900 morts sur 3.500 cas confirmés.

Ces nouvelles viennent donner un petit espoir devant l’avancée rapide de l’épidémie et le nombre croissant des victimes. Mardi dernier, Médecins Sans Frontières a estimé que « six mois après le début de la pire épidémie d’Ebola de l’histoire, le monde est en train de perdre la bataille ». MSF dénonçait, par sa présidente le Dr Joanne Liu, devant les États membres de l’ONU à New York, l’inaction de la communauté internationale face à l’épidémie.

Avec cette mobilisation pour éradiquer ce fléau, le monde ou plus particulièrement l’Afrique pourra espérer voir ses ressortissants traverser à nouveau les frontières entre pays sans problème. De quoi aussi réconforter le président sénégalais qui interpellait les participants au sommet Afrique – États-Unis à Washington, le 5 août dernier : « Ebola n’est pas une maladie africaine. La solidarité mondiale doit venir en soutien aux pays touchés ! ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *