Le président du Kenya offre sa grâce à plus de 2700 condamnés à mort

kenyattaJour heureux ce lundi, pour plus de 2700 détenus condamnés à mort au Kenya, où le chef de l’Etat, Uhuru Kenyatta a commué hier, les peines de ces détenus, et gracié 102 autres condamnés, qui purgeaient de longues peines de prison.

Les documents commuant ces peines, ont été officiellement signés par le chef de l’Etat, lors d’une cérémonie en sa résidence officielle, un geste salué par Amnesty internationale, qui a exhorté le Kenya à abolir officiellement la peine de mort.

« La décision de commuer les peines de mort, rapproche le Kenya de la communauté grandissante de pays qui ont aboli cette forme cruelle et inhumaine de châtiment », a déclaré dans un communiqué, Muthoni Wanyeki, directeur régional d’Amnesty internationale.

C’est la seconde décision d’un chef d’Etat de commuer les peines des condamnés à mort au Kenya, après celui de 2009, où le Mwai Kibaki, le prédécesseur du président Kenyata, avait commué la peine de mort de plus de 4000 condamnés à la prison à vie, même si aucun condamné à mort n’a été exécuté dans ce pays depuis 1987.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *