La poliomyélite vaincue, … mais pas tout à fait

L’OMS s’est fixé pour objectif d’éradiquer la poliomyélite. Après 20 ans de lutte contre la maladie, de 1988 à 2008, le nombre de cas a été réduit de 99 %. A l’heure actuelle, de par le monde, 4 pays sont encore en situation endémique : l’Inde, le Pakistan, l’Afghanistan et un pays africain, le Nigéria, qui concentre à lui seul 82% des cas répertoriés en 2008.

La propagation du poliovirus n’est pas complètement endiguée. La source nigériane du virus a été isolée au Yémen et en Indonésie. Et des foyers actifs de poliomyélite, c’est-à-dire des lieux où des cas ont été notifiés, ont été mis en évidence au Cameroun, au Tchad, au Mali, au Sénégal, en Guinée, au Libéria et en Sierra Léone. Mais fort des résultats obtenus ces vingt dernières années, années durant lesquelles plus de 2 milliards d’enfants ont pu être vaccinés, l’OMS reste confiante. Une campagne de vaccination a d’ailleurs eu lieu en 2010 dans 19 pays d’Afrique de l’Ouest et du Centre. Cette campagne ciblait 85 millions d’enfants. Financée à près de 30 millions de dollars par le Rotary Club International, elle a mobilisé 400 000 bénévoles et agents de santé. La poliomyélite est une maladie contagieuse qui se transmet par voie orale et qui peut provoquer une paralysie irréversible. Avec ces campagnes qui ont pour objectif de ne laisser aucun enfant non vacciné, l’OMS et l’UNICEF espèrent faire de l’Afrique de l’Ouest et du Centre des régions exemptes de poliomyélite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *